Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Musée des Miniatures

Ce Blog regroupe un ensemble de collections miniatures acquisent au fil des années

BLOCH 174

Publié le 23 Avril 2017 par Cliocyb in Maquettes

Le bloch 174 réel

Le bloch 174 réel

Évolution du MB.170, ce nouveau modèle abandonnait définitivement la tourelle ventrale, la disposition de l’équipage était revue, le vitrage du poste de pilotage et de la pointe avant à nouveau modifiés, l’empennage du MB.170-02 conservé. Destiné spécifiquement à la reconnaissance avec une mission secondaire de bombardement, le prototype prit l’air le 5 janvier 1939 à Villacoublay piloté par René Le Bail avec des moteurs Gnome & Rhône 14M-20/21 de 1 030 ch. Six appareils de présérie furent commandés pour activer le développement du bimoteur, mais cet avion se révéla dès les premiers essais très rapide et facile à piloter, maniable même à très haute altitude, et une commande de 50 exemplaires de série fut notifiée le . Destinés à remplacer les Potez 63.11 des groupes de reconnaissance, ces appareils devaient recevoir des moteurs Gnome & Rhône 14M-48/49 de 1 100 ch, mais les premiers essais effectués avec les avions de présérie révélèrent des problèmes de refroidissement. Il fut donc nécessaire de réduire le diamètre des casseroles d’hélices pour accroitre le flux d’air sur les têtes de cylindres]. Enfin, juste avant la mise en service il fut décidé d’accroitre l’armement, qui fut finalement fixé à deux mitrailleuses MAC 1934 de 7,5 mm dans les ailes et trois montées dans des carénages ventraux amovibles tirant vers l’avant, une mitrailleuse dorsale et une arme ventrale du même type tirant vers l’arrière. La soute ventrale permettait d’emporter 400 kg de bombes, mais dans sa version initiale sa capacité était en fait limitée à 8 bombes de 40 kg ce qui était nettement insuffisant en opérations. La production avait été lancée en novembre 1939 à l’usine SNCASO de Bordeaux-Mérignac, mais en raison des modifications apportées aux avions durant leur développement les 20 premiers MB.174 ne furent acceptés par l’armée de l’air qu’en février 1940 et mis en service en mars 1940 au groupe de reconnaissance stratégique GR II/33. 56 exemplaires furent livrés jusqu’au 22 juin 1940. En opérations ce bimoteur se révéla capable de distancer les meilleurs chasseurs allemands alors en service et 4 MB.174 seulement furent perdus à l’ennemi durant la bataille de France.

La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller
La maquette de chez Heller

La maquette de chez Heller

Commenter cet article