Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Musée des Miniatures

Ce Blog regroupe un ensemble de collections miniatures acquisent au fil des années

232 U1

Publié le 21 Janvier 2017 par Cyril in SNCF

La 232 u1 dite "La Divine"

La 232 u1 dite "La Divine"

Surnommée « la Divine », cette machine qui est restée unique aurait dû se nommer 2-232 R 4. En effet, elle faisait partie d'un lot de huit machines étudiées par la compagnie des chemins de fer du Nord en 1935 et commandées à l'OCEM. Mais, à la suite de la création de la SNCF, c'est la division des études des locomotives qui reprend en charge l'aboutissement du projet, retardé par les événements de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, seules sept machines furent livrées entre  1940 et 1941 : les 2-232r 1 à 3 et les 2-232 s 1 à 4. Elles ne différaient que par la conception du moteur, à simple expansion pour les 232 R et à double expansion pour les 232 S. Ces machines étaient prévues pour remorquer des charges de 200 à 500 t à des vitesses comprises entre 160 et 200 km/h.

Sortie des ateliers Corpet-Louvet à La Courneuve et livrée en mai 1949 à SNCF, elle est mise en service la même année. Elle fut affectée au seul dépôt de La Chapelle en compagnie des sept autres 232. Capable de développer une puissance de 3300 ch et d'une vitesse maximale de 140 km/h cette machine ne fit cependant qu'une courte carrière à la SNCF. Sa radiation fut en effet prononcée le 30 septembre 1961 après treize ans de bons et loyaux services sur la ligne Paris-Lille. Comme ses consœurs et à l'inverse de certains types, il n'y eut pas de réemploi sur d'autres lignes ou d'autres régions. Cela tient à la très forte charge par essieu moteur qui atteignait 23 t.

La Divine 232 u1
La Divine 232 u1
La Divine 232 u1
La Divine 232 u1
La Divine 232 u1

La Divine 232 u1

Commenter cet article